Pénurie de moutons à Dakar pour la Tabaski- Le ministre Samba Ndiobène Ka rate le coche !

Dakarposte.com

Au Sénégal, la fête de la Tabaski (Aïd el Kabir) est centrée sur le sacrifice d’un animal domestique, généralement un bélier, comme celui qu’Abraham a substitué à son fils aîné.

Malheureusement, ils sont légion ces pères et/ou mères de famille habitant la capitale Sénégalaise, qui ont trimé dur avant de payer au prix fort un mouton pour sacrifier au rituel.

La cause? Dakarposte a appris de plusieurs personnes qu'il  y'a eu une pénurie indescriptible de moutons du fait d'un mauvais approvisionnement noté à Dakar. Et, l'actuel ministre de l'Elevage est au banc des accusés.

"Nous qui pensions que la nomination de Samba Ndiobène Ka au poste de ministre de l’Elevage et des Productions animales allait régler cette équation avons tout faux. Pourtant, c'est  un homme du sérail et puis il est  fils d’éleveur, natif du ferlo, haut lieu de l’élevage au Sénégal, et ingénieur agronome. Il n'est pas "bleu" comme on dit. Hélas... Pour s'en rendre compte, ils suffit juste de faire un tour dans Dakar, vous n'y verrez aucun mouton .Que vont faire ,par exemple, les parents des pèlerins Sénégalais pour les traditionnelles réjouissances de retour de la Mecque?" se désole Mara Diop rencontré vers le canal de Fass.


 Et dire que c'est le même ministre, qui a soutenu mordicus  devant la presse au seuil de la Tabaski qu'il s'est rendu compte de la mise en œuvre effective sur le terrain des mesures de facilitation de l’approvisionnement du pays en moutons, prises par le président de la République.
 
Le chef de l’Etat, avait rappelé le ministre, a donné des instructions pour la suspension des taxes sur les animaux à l’entrée du pays durant une période avant et après la plus grande fête musulmane. 

Au titre de ces dispositions, il est demandé aux forces de sécurité d’alléger les contrôles des camions sur la route. 
 
Les directives présidentielles autorisent trois éleveurs à voyager à bord des camions, pour surveiller les moutons. L’eau, l’électricité et la sécurité soient assurées dans le marchés à bétail durant la période précédant la fête.
 
’’Par rapport à ce que nous avons vu à Séwékhaye et à Touba Toul, nous partons très rassurés, à (8 jours) de la Tabaski ‘’, avait laissé entendre Samba Ndiobène Kâ, se disant "très optimiste" par rapport à l’approvisionnement du marché sénégalais.
 
Selon lui, lors d’une récente visite en Mauritanie, les autorités de ce pays lui ont donné une ‘’assurance totale’’ que le marché sénégalais sera bien pourvu en ovins. 

Que nenni!


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :
Contactez-nous ( Email : njaydakarposte@gmail.com, +221775510747) Dirpub: Mamadou Ndiaye - Rédaction & Pub: dakarposte@dakarposte.com